2016 : 10 ans de reconnaissance de la drépanocytose comme priorité de santé publique par l’OMS
19 juin : journée mondiale de lutte contre la drépanocytose
 
 

Pour un Réseau de lutte contre la Drépanocytose,
première maladie génétique au monde

 

La politique de coopération au développement du Gouvernement de la Principauté de Monaco accorde une importance particulière aux maladies négligées, notamment la lutte contre la drépanocytose.

L’intervention de la Coopération monégasque dans ce domaine se traduit par la construction, l’équipement et l’appui au fonctionnement de Centres nationaux de référence (Mali, Niger et Sénégal), le soutien aux associations de drépanocytaires (Burkina Faso, Mauritanie, Mali, Madagascar, Niger et Sénégal) et l’accès au micro-crédit pour les malades (Niger).

A présent, l’enjeu est de renforcer les partenariats entre professionnels de santé et associations, à travers la création d’un « Réseau Drépanocytose ».

La première étape vers la création de ce réseau est l’atelier de travail sur la drépanocytose qui s’est tenu les 28 et 29 octobre 2013 à Monaco.

Cet atelier était piloté par un comité scientifique présidé par les Professeurs Gil Tchernia, Président du Comité Scientifique du CRLD au Mali, Université de Paris XI, et Dapa Diallo, Directeur du Centre de Recherche et de Lutte contre la Drépanocytose au Mali.